Réseau mère-enfantde la Francophonie RMEF (CHU spécialisés en périnatalité et en pédiatrie)
Bottin des membres Accueil Accueil Nous contacter Contact Liens utiles Liens
Réseau mère-enfant de la Francophonie
Réseau mère-enfant de la Francophonie

Inauguration de la première salle hybride d’interventions cardiaques pédiatriques au Québec


Le Dr Fabrice Brunet, directeur général du CHU Sainte-Justine, en présence des dirigeants de Opération Enfant Soleil et de la Fondation CHU Sainte-Justine, était fier d’inaugurer sa toute nouvelle Salle hybride d’interventions cardiaques Opération Enfant Soleil construite dans le bloc opératoire. Grâce à l’expertise des ingénieurs de Toshiba, cette salle à la fine pointe de la technologie permettra de combiner simultanément des interventions par cathétérisme et des interventions chirurgicales cardiaques chez un même patient. « Il s’agit d’un concept qui se développe de plus en plus dans les centres de pointe car il permet d’opérer des malformations cardiaques extrêmement sévères, tout en diminuant la morbidité pour les patients », a affirmé le Dr Brunet. « Cette salle ouvrira également la voie à des interventions chez le fœtus », a-t-il poursuivi.

Les nombreux avantages de la salle hybride

Cette nouvelle salle offre de nombreux avantages pour les patients, les parents, le personnel soignant et les médecins. Parmi ces avantages, notons la qualité exceptionnelle des images diffusées, la réduction de la dose de radiation de l’ordre de 50%, et l’augmentation de la sécurité du patient puisque la salle est intégrée au bloc opératoire et donc conforme aux standards d’une salle d’opération de chirurgie cardiaque. Elle permet aussi aux chirurgiens de réaliser des opérations hybrides (cathétérisme cardiaque et opération dans une même séance). Cette salle sera également prêtée à d’autres spécialités, telles que la neurologie et l’orthopédie, puisqu’elles ont parfois aussi besoin d’utiliser la radiologie durant une opération.

« Grâce à cette salle ultra-moderne, le CHU Sainte-Justine se dote des meilleurs équipements qui n’ont rien à envier à aucun autre centre hospitalier ultra-spécialisé dans le monde », a mentionné le Dr Joaquim Miró, cardiologue au CHUSJ. « C’est également dans cette salle que seront formés les nombreux médecins, résidents et fellows du Québec, du Canada et de l’étranger qui visitent déjà notre salle », a-t-il ajouté. Elle permettra aux spécialistes de réaliser des interventions hybrides extrêmement complexes, tout en améliorant de façon significative l’offre de soins pour les patients (nouvelles possibilités de traitements), la qualité de l’environnement de travail pour le personnel et la qualité des équipements pour les spécialistes, dans une optique de collaboration et d’enseignement avec les autres établissements de santé.

Impacts sur le nombre de patients traités

En 2009, 270 patients ont été traités dans l’ancienne salle de cathétérisme. En 2010, plus de 300 cas seront vus en raison de l’augmentation du nombre des naissances. En 2011, une trentaine de patients supplémentaires pourront bénéficier des installations ultra-modernes de cette salle hybride. En 2012, la projection du nombre de patients est estimée à 375, incluant les chirurgies cardiaques, opérations hybrides, cathétérismes et interventions électro-physiologiques.

Un système de visioconférences performant

Tous les moniteurs de la salle sont interreliés et plusieurs caméras vidéo sont liées à ces moniteurs, ce qui permet de transmettre de l'information en temps réel n'importe où entre les murs du CHUSJ, dans d’autres établissements du Québec, du Canada ou à l’étranger. Ce système favorise ainsi le travail en étroite collaboration et la consultation des médecins de partout dans le monde, en plus de servir de plateforme d’enseignement ultra-sophistiquée. Aussi, étant donné le rayonnement déjà important de l’équipe des sciences cardiaques du CHU Sainte-Justine, cette salle permettra de participer à des congrès internationaux par des démonstrations de cas en temps réel. Une invitation en ce sens a d’ailleurs été reçue la semaine dernière de la part du PICS, le principal congrès international d’intervention par cathétérisme cardiaque pédiatrique.

Un projet réalisé grâce aux généreux dons du public

La construction de cette salle ultra-moderne a été rendue possible grâce à l’importante contribution financière de Opération Enfant Soleil (3,5M$), du ministère de la Santé et des services sociaux (2,2M$) (dans le cadre du programme d’investissements en haute technologie), et de la Fondation CHU Sainte-Justine dont les activités du Cercle des jeunes Leaders et le Radiothon Corus ont contribué au projet pour une somme de 800 000$.

Le projet d’aménagement de la salle hybride s’inscrit dans une autre étape du plan de modernisation des installations et équipements du bâtiment existant du CHU Sainte-Justine. Cette modernisation sera complétée par la construction du nouveau bâtiment des unités spécialisées (BUS).

-30-



En savoir plus :

Jeudi 30 Septembre 2010