Réseau mère-enfantde la Francophonie RMEF (CHU spécialisés en périnatalité et en pédiatrie)
Bottin des membres Accueil Accueil Nous contacter Contact Liens utiles Liens
Réseau mère-enfant de la Francophonie
Réseau mère-enfant de la Francophonie

Modernisation du CHU Sainte-Justine : un investissement majeur pour les mères, les enfants et les adolescents


Le gouvernement du Québec autorise un budget de 995 M $ pour réaliser la modernisation des installations actuelles du CHU Sainte-Justine et entreprendre la construction du bloc des unités spécialisées et du Centre de recherche. Cette annonce, faite par le premier ministre du Québec, Jean Charest, accompagné du ministre de la Santé et des Services sociaux, Yves Bolduc et du ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs et député de Mont-Royal, Pierre Arcand, a été reçue avec beaucoup d’enthousiasme par les équipes du CHU Sainte-Justine et de la Fondation.


« Le projet de modernisation Grandir en santé est une réponse adaptée aux besoins sans cesse croissants des patients et de leur famille, des médecins, des équipes de soins, des chercheurs et des étudiants. Ce projet n’est pas seulement un projet de construction et de rénovation, mais c’est aussi une façon de travailler autrement où l’enseignement et la recherche sont intégrés aux soins des patients », affirme la présidente du conseil d’administration du CHU Sainte-Justine, Mme Ghislaine Larocque.



Une intégration des missions de soins, d’enseignement et de recherche


La poursuite du projet Grandir en santé permet de regrouper les soins, l’enseignement et la recherche dans des lieux communs créant un environnement favorable à l’innovation et à l’humanisation des soins. Sa conception s’appuie sur des approches innovatrices, des tendances architecturales modernes et des soins centrés sur l’enfant et sa famille.



Un milieu favorisant la pratique collaborative


Les équipes interdisciplinaires pourront collaborer davantage entre elles, ainsi qu’avec les patients et leur famille, une pratique déjà en œuvre dans le CHU, en particulier dans le Centre de cancérologie Charles-Bruneau depuis 2007. De plus, les équipes auront accès aux nouvelles technologies et plateaux techniques d’avant-garde.



Une mission universitaire d’excellence au service des mères et des enfants


Le nouveau Centre de recherche pourra bénéficier d’infrastructures physiques de calibre international, à la hauteur des talents qu’il regroupe. Les nouveaux laboratoires renforceront la synergie entre les équipes, élément clé pour de nouvelles découvertes majeures en santé des mères et des enfants. Ceci permettra la croissance et le développement des équipes de recherche déjà existantes afin de demeurer un leader mondial dans un environnement international compétitif.


Une approche cohérente de modernisation des installations actuelles et des futures constructions


La construction des deux nouveaux bâtiments, soit le bloc des unités spécialisées et le Centre de recherche, s’intègre dans un projet d’ensemble de la modernisation du CHU Sainte-Justine qui est déjà amorcée depuis 2007, avec l’agrandissement du Centre de cancérologie Charles-Bruneau. Le tout permettra d’avoir un ensemble cohérent et moderne. Au terme du projet, l’ajout des nouveaux bâtiments portera la superficie du CHU Sainte-Justine à 200 000 m2, ce qui représente une augmentation de 65 % de la superficie totale.



Un impact positif pour le réseau de la santé


En tant que centre hospitalier universitaire spécialisé dans les activités de santé de la mère et de l’enfant, le CHU Sainte-Justine poursuivra encore plus efficacement son travail auprès du réseau de la santé. Dans son nouvel environnement, il mettra toute sa compétence au service des professionnels de la santé et de la population, notamment grâce à ses programmes de télémédecine, permettant le transfert des compétences sur l’ensemble du territoire.



Un partenariat gagnant


Le projet Grandir en santé est le fruit d’un investissement collectif auquel ont largement contribué les donateurs. « Les donateurs, les bénévoles et les membres du cabinet de la campagne Grandir en santé ont compris l’urgence d’agir et leur apport moral et financier ont été déterminants dans ce projet. Je les félicite et les en remercie. » a souligné monsieur Pierre Boivin, président du conseil d’administration de la Fondation CHU Sainte-Justine.



Un engagement collectif garant du succès


La collaboration de tous les acteurs est un élément clé du succès de ce projet. « Je tiens à remercier les médecins et les équipes du CHU Sainte-Justine qui se sont mobilisés autour de leur conseil d’administration pour réaliser ce projet. Je tiens à remercier également les donateurs pour leur soutien permanent. Ce projet a été aussi rendu possible grâce à la collaboration exemplaire entre nos équipes et les instances gouvernementales et municipales ainsi que nos partenaires institutionnels, universitaires et académiques. C’est grâce au soutien permanent de tous ces acteurs que nous sommes aujourd’hui capables de garantir la réalisation de ce projet pour améliorer de façon continue les soins pour les mères et les enfants du Québec. », conclut monsieur Fabrice Brunet, directeur général du CHU Sainte-Justine.



-30-


En savoir plus :



Mardi 17 Août 2010